FORUM YANN DANH

Cinéma
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "HOSTEL" de Eli Roth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "HOSTEL" de Eli Roth   Mer 22 Mar - 8:59

Je viens de voir cette petite merveille de Survival, sur laquelle pourtant je n'aurai pas parié un copec.

Hostel est le second film d'Eli Roth aprés Cabin Fever que perso je déteste.

Et pourtant Hostel se démarque totalement de son prédécésseur, l'histoire est la suivant.

Deux jeunes ricains et un Finlandais se font un road trip en europe ou plutôt un tour d'europe du sex. Ils rencontrent un gars qui leur conseille d'aller en Tchecoslovaquie car là bas c'est certain ils trouveront de magnifiques jeunes filles en veux tu en voila et que là bas tout s'achete.

Une fois sur les lieus et aprés avoir culbuté ce qu'ils avaient à culbuter, ils se mettent à mysterieusement disparaitre les uns aprés les autres et tout de suite l'ambiance refroidit nettement pour Paxton le dernier des trois qui à force d'obstination à rechercher ses comparses va se retrouver dans le même endroit qu'eux.

Une gigantesque usine désafecté et réaménagé en multiplex de la torture à la demande.
En effet la pegre locale à organisé une sorte de séminaire ou des hommes riches et frustrés peuvent assouvirs leur plus obscurs et violents fantasmes.

Dés lors Paxton va tout mettre en oeuvre pour sortir de ce guepier de l'horreur.

Hostel est pour une fois un véritable et trés bon survival.

J'irai jusqu'à dire que c'est l'un des meilleurs que j'ai eu l'occasion de voir.
Avec Massacre à la tronçonneuse premier du nom pas le Evil or Very Mad Twisted Evil Sad Crying or Very sad Mad
de remake pour djeuz (attention tout n'est pas à chier dans le remake principalement la photo qui est somptueuse et certaines scenes ), mais bon.

Hostel est sauvage trés sauvage, violent à souhait mais Eli Roth à quand même opté pour certains hors champs qui au final sont assez bienvenus.

Hostel est gore et fin à la fois et certaines scenes sont absoluement jouissive.

Seul probleme Roth dépeint la Tchecoslovaquie d'une tel façon que l'office du tourisme Tcheque devrait lui attenter un procés.

Sinon 5/6 j'en étais tout secoué à la fin...

Comme quoi tu vois mon Yannou tu peux constater que je ne suis par si irracible que ça quand il s'agit d'un produit de qualité. Je démontait Roth autant qu'Aja et pourtant. Quand à Aja je suis quasi certain que son Colline à des yeux sera à mon sens bien meilleur que Haute tension. Comme quoi je ne suis pas l'imbécil borné que tu soupçonne en secret le soir sous ta couette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   Mer 22 Mar - 11:02

Film très sympa, le pendant US de Sheitan...sauf que c'est réussi de leur côté. On se rend alors compte de la médiocrité des français qui essaient de se prendre pour des américains.

SPOILERS


Le film est assez violent, et y'a même du cul ! Mais le gros problème pour moi fût que...ben le mec s'en sorte. J'ai trouvé ça dommage, ça casse un peu le truc. Cabin Fever, j'ai aimé, sansplus, mais j'ai trouvé ça intéressant une fois de plus, dans le genre survival un peu second degré, et dans celui ci, pas de happy end. Eli Roth est intéressant. Il ne fait rie'n de transcendant, mais au moins, des bons films à mater entre potes pleins de bières et de THC.
Revenir en haut Aller en bas
Gilz
Jan Kounen
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   Jeu 23 Mar - 17:36

Ouep, je partage l'avis de MzK0.

Hostel se regarde agréablement, sans jeter de pavé dans la mare.

"Haute Tension" m'a scotché 3 fois plus... Shocked

Mais bon, les gouts et les couleurs... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.faireounepasfairedecinema.com/
Gilz
Jan Kounen
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   Mar 26 Fév - 1:52

Une question pour vous les assoifé de genre : qui n'a vu Hostel 2 ?



Je l'ai visionné hier soir et j'ai un avis très tranché sur la question : belle bouzasse...

Jamais vu autant d'invraisemblances scénaristiques.

Du très grand n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.faireounepasfairedecinema.com/
Yann Danh
Le Taulier
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 41
Date d'inscription : 21/11/2004

MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   Mar 26 Fév - 3:05

AH? é bé j'ai entendu dire que cetait mieux que le premier. Perso j'ai vraiment pas accroché au premier... A ce point?

Tu peux détailler un peu ce qui t'a déplu dans cette suite (que perso j'ai pas eu l'occaz de voir... Mais je suis curieux vu que j'ai entendu dire que c'était le meilleur film du bonhomme... A savoir que ce sont des gens qui détestent sont travail qui ont défendu cet opus.)

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincenthecrock
Mathieu Kassovitz
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 36
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   Mar 26 Fév - 12:41

C'est marrant, j'ai vu les deux...

Le premier fut une déception.
Le second une agréable surprise.

Est-ce que j'ai été déçu par le premier à cause d'un peu trop d'attente ?
Ai-je préféré le deuxième car j'en attendait rien après la déception du premier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vincethecrock.free.fr
Gilz
Jan Kounen
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   Mar 4 Mar - 12:05

Yop !

Alors c'est parti ! (ATTENTION, SPOILERS !!)


Déjà, j'ai du mal avec la caricature systématique des personnages.
Dans "Hostel 2", tout est caricatural : les américaines sont des soit des bimbos soit des nerds, les européens sont affreux sales et méchants (spéciale dédicace Dino), Prague ressemble au fin fond du kazakhstan, même les gamins sont effrayants.

Ensuite, j'ai pas acheté le côté "tout le monde est dans le coup".

Les minettes font du dessin à Rome, elles se font alpaguer par une gonze qui fait du rabattage pour l'organisation de tortionnaires tchèques et à partir de là, tout le monde est de mèche.
Dès qu'elles mettent le pied en république tchèque, on a l'impression que toute la ville est prête à fondre sur elle, comme si elles venaient de mettre le pied dans l'antre du mal.

C'est assez grossier...

Ensuite, pourquoi faire durer les parties de cache-cache ?

Sur le plan scénaristique, c'est débile.

Les filles sont là, y'a qu'à les chloroformer et hop, on les emmène se faire charcuter. Toute entreprise ne cherche t-elle pas à optimiser son rendement ?

Là, elles se font choper une par une, après de trop longue parties de cache cache avec les vilains tchèques.

Cf la scène des sources chaudes où l'actrice principale escalade des murs pour échapper à ses poursuivants, et se fait finalement secourir par les vrais méchants, qui l'emmènent se reposer (?????) avant de la kidnapper pour de bon.

Un seul mot : Portnawak.

Enfin, l'approche du point de vue des touristes tortionnaires est intéressante mais encore une fois grotesque.
Le "méchant" qui craque et le "gentil" qui devient méchant, c'est facile, c'est pas original, et c'est juste prendre les gens pour des cons...


Seul le twist final est réussi, avec la victme qui devient tortionnaire (à défaut d'être très original).

Au final, j'ai eu le sentiment qu'on m'a pris pour un con durant 1h30, en essayant de me faire avaler des trucs invraisemblables, mal ficelés, grossiers.

Autant j'avais apprécié le 1er opus, précédé de sa sulfureuse réputation, autant le 2e ne casse pas 3 pattes à un canard.

Le ridicule affleure tout au long, allant même jusqu'à habiter le plan final où "l'héroïne" décapite froidement la garce qui l'a attirée dans la souricière.
Depuis quand un personnage à priori "normal" se transforme en l'espace de deux jours en executioner apte à décapiter qqn de sang froid ???

Du grand n'impporte quoi, je persiste et signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.faireounepasfairedecinema.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "HOSTEL" de Eli Roth   

Revenir en haut Aller en bas
 
"HOSTEL" de Eli Roth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feutres "Touch"
» "Cartogaphie" pour chez GL Pease
» Pâte à tartiner "maison"
» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM YANN DANH :: Longs métrages, Courts métrages, Pubs, Clips... :: FILMS FILMS FILMS!!!-
Sauter vers: